17/09/2013

Aux Cherpines, péremptoire préemption.

En zone de développement 3, le chemin normal d’une transaction foncière de gré à gré passe toujours par l’acceptation ou le renoncement de la commune à user son droit de préemption.

 

Garant des conditions-cadres de la vie des communiers, ce lundi 16 septembre, le Conseil municipal s’est montré inflexible et s’est prononcé en faveur d’un achat bienvenu sur les Cherpines, afin d’y posséder les droits à bâtir qui lui assureront de garder la main sur le développement de son territoire.

 

 

Une méthode adaptée aux besoins sportifs du site tente de se profiler en évoquant la renonciation de ce droit en échange de cession gratuite de terrain nu de leurs droits à bâtir. Innovante, elle peut surprendre mais elle possède plusieurs atouts.

 

 

Depuis le début de l’été, les premières ventes s’effectuent et les échanges entre la commune et les acheteurs vont bon train. Toujours courtois, les intérêts de chacun se défendent avec force et conviction et, dans l’histoire dans la Ville de Plan-les-Ouates, l’on tient parole.

 

 

Le vote de ce lundi doit donc être pris comme un signal politique fort qui vise à soutenir le travail du CA dans sa tâche. L’idée que le message se diffuse dans le milieu me donne bon espoir pour la suite.

 

S’il faut encore le répéter, l’objectif est de créer des synergies et à cette fin, l’achat de parcelles en partenariat avec des promoteurs privés sera bien accueillie. Parce que nous voulons des logements accessibles sur la durée, mais également favoriser l’éclosion de coopérative d’habitation et la création de PPE, nous ne souhaitons pas inonder le marché en abusant de ce droit régalien.

 

 

Nous pratiquons une politique d’accueil et d’intégration dynamique afin que notre population actuelle et future s’identifie à notre culture communale.

 

 

Donc, Messieurs les promoteurs, de grâce, lorsque le CA vous déclare qu’il fera valoir son droit de préemption, considérer également l’offre qui vous est faite. Notre commune n’a pas pour habitude vous escroquer, sans pour autant être faible devant le pot de fer.

 

 

 

Antonio GAMBUZZA

Conseiller municipal à Plan-les-Ouates

 

23:51 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.