28/09/2014

28 septembre 2014 ou l'Assommoir

Entre la MascaRade de campagne du Conseiller d’Etat Barthassat et la celle de la chambre basse sur la votation des tpg, le citoyen que je suis éxulte.

 

Les pseudo-gestionnaires de notre économie d’état on prit leur claque et poursuivront, sans prendre leurs cliques, le démantèlement de nos institutions pour arriver à leur fin; le fonctionnement à crédit. 

 

Pis, fort du soutien populaire contre les investissements du canton dans le grand Genève, nos chers kadors du secret bancaire se sont sentis les ailes pour relancer un projet qui apporterait un effet supposé sur la circulation, leur nom dans l’histoire de notre république et, sans doute, des avantages en natures dans des conseils d’administrations ou de juteuses rétro-commissions.

 

Au final, ce sont ces mêmes administrateurs qui vont bientôt décidés du maintient de nos prestations de transports publics pour 5 millions par an. La population avait demandé une baisse du prix du billet qui c’est traduite par un langage économique évident pour ceux qui l’ont distillé. Pour mémoire, la baisse des tariffs engendrera une baisse des prestations.

 

Le résultat de cette votation est clair, l’effort politique sur la mobilité pendulaire passe par un soutien massif de la mobilité collective et les gesticulations des opposants à cela sont vaines.

 

Pour y parvenir, il y a des solutions pratiques à mettre en place comme la gratuité du stationnement sur le domaine public pour les véhicules d’entreprises sérigraphiés, un soutien sans faille de nos régies de transport, un retour vers une desserte capillaire convaincante et surtout, une reprise des investissements pour l’agrandissement du réseau vers la France voisine.

 

Mon message du jour est simple: 

Merci pour cette votation et reprenons le travail pour le bien commun.

 

 

Antonio Gambuzza

18:38 Publié dans Genève | Tags : traversée de la rade, mascarade, tpg, udc, les verts, votations, 28.09.2014 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.