07/07/2017

Jazz et francophonie.

La Francophonie ne le sait pas encore mais les fées d’Ella Fitzgerald se sont penchées sur son berceau. Anne Sila est une artiste qui crée son univers tableau après tableau. Si celui-ci n’est pas teinté de blues et de rock, il est constitué de poésie, de virtuosité et, surtout, de passion. 

La seule chose que l’on peut souhaiter à cette artiste hétéroclite, c’est de patiemment monter son édifice musical afin de nous gratifier de son savoir-faire vocal mais également de son pouvoir créatif. Si l’un et l’autre ne sont pas indissociable, c’est bien leur conjugaison qui nous permettront de savourer les cristallins tintements de ses cordes à son bel arc.

Anne Sila est une artiste complète avec une carrière professionnel qui semble démarrer sous les meilleurs hospices. Bien qu’elle puisse se reposer sur une expérience richissime et qu’elle ne demande qu’à être soutenue par son public toujours plus nombreux, les méandres de la distribution ne devraient jamais être une entrave à ses envolées symphoniques.

Il y a encore 3 ans, les organisateurs du festival Jazz à Vienne n’aurait pas accordé à cette brillante artiste le privilège de se produire sur la scène de son Théâtre antique. Ce n’est pas son passage dans l’émission de télé-crochet qui lui a permis de recevoir cet insigne privilège, non. Seul le chemin parcouru pas après pas lui a ouvert les portes du Graal.

La seule chose que je veux lui souhaiter, c’est une soirée spéciale pendant laquelle ce théâtre lui soit totalement dédiée afin de ravir ses fan’s mais également d’écrire en lettre d’or l’histoire du Jazz français, loin des considérations intellectuelles du Conservatoire pour nous donner notre levain quotidien à l’aune de sa corne d’Abondance.

De l'efficacité de sa maîtrise par le plaisir que prenne ses compagnons de scène au public qui n’hésite pas à prendre la route pour l'acclamer, tous nous souhaitons lui dire :

  • « Merci Anne ; encore une stp. »

 

Retranscription par Toni Gambuzza

10:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.