11/10/2018

L’avortement, le Vatican et la maladie

Petit rappel historique ; l’avortement a toujours existé. Quand les faiseurs d’ange sortaient le fœtus le mardi, l’époux enterraient la mère le lundi.

Cela n’a pas empêché le Pape de déclarer que les gynécologues qui pratiquaient l’avortement étaient semblable à des tueurs à gage, (sic) qu’il était triste de ne plus voir de personnes de petites tailles (resic) ou encore que les handicapés étaient là pour nous apprendre l’humilité. CQFD 

François, avec cet attachement à nous faire la leçon, tu nous rappelle pourquoi les églises se vident. Pour mémoire ce n’est pas à cause du mal physique perpétré par tes bergers ou que les croyants  sont des victimes de pervers sans scrupules, c'est bien plus sournois. L’instruction scolaire et le dynamisme économique ont fait éclater les carcans de l’obscurantisme et la malice des clergés. tu peux accuser les homosexuels, les bikers ou même les francs-maçons des maux de ton églises, tu es semblables à cet enfant qui se sent persécuté, tu es à côté.

Tu es un homme responsable et respectable car tu agis selon ses actes. À ce sujet, tu devrais faire tiens tes propres principes non que tu ne sois pas intelligent ou instruit, tu n’es simplement pas oint du droit de représentations de toutes les familles. Je te rappelle que tu n’es que le représentant de Jésus sur Terre et non son incarnation. Tu aurais pu devenir père de famille mais ton corps constiutué en a privé ses bergers car ils étaient eux même un exemple coûteux et déviant.

Comment oses-tu faire croire à des parents en situations de détresse sociale due à une filiation avec un handicap que leur vie sert d’exemple à leur entourage et qu’il faut supporter ce fardeau pour emprunter une porte pour laquelle tu sembles n’avoir pas l’ombre d’un accès. Les voies du Seigneur sont impénétrable parait-il et si pour toi il réserve un autre chemin il n'est assurément pas jalonné d’ineptes déclarations.

Quand tu prétends que les personnes de petites tailles ne se sont plus dans les rues et que l’avortement en est la cause, je me demande si tu y as pensé au décollage d'un voyage émouvant. Sais-tu les difficultés qui vont de pair avec un handicap et découlent sur un suicide, sans mesurer le chagrins décennal pour des parents qui les savaient en souffrance physique et sociale et que tu accuses de complicité diabolique. pour la pédagogie tu es recalé.

Mais ton raisonnement va plus loin. Au contraire de tes assertions, si Dieu l’accompli ainsi c’est aussi Lui qui a retiré la dignité aux pauvres, la moralité aux multinationales et la santé aux malades. La vie ne serait donc qu’un torrent de prières pour un Dieu qui serait un loup pour sa création. Plus besoin d’accusateur, d’ange déchu et de mal, Dieu se suffit à lui-même et rend ton marketing est désuet.

Là où je te trouve injuste, c’est de comparer cela avec l’action nazie. Les sources historiques se bornent au factuel et soulignent tout l’humanisme et la compassion dont ils ont fait preuve avec leurs cobayes afin d’éliminer les tares humaines comme le judaïsme.

 

A bien y réfléchir, il faudrait que l’OMS annonce la découverte d’un gène contre les ennemis de l’idéal universel chrétien afin que ton successeur organise lui-même les cliniques d’avortement pour qu’enfin règne la lumière Christique.

Heureusement qu’Il n’a pas de tombe pour s’y retourner.

 

Antonio Gambuzza

 

18:27 Publié dans Air du temps, Humeur | Tags : #le vatican, #françois, #pape, #chrétien, #christianisme, #ivg, #avortement | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook | | | |